Le Parcours Marionnettique

Le temps d’un week-end, les stages sont à l’attention de professionnels du spectacle vivant (comédiens, danseurs, plasticiens…) mais également de futurs professionnels (élèves du conservatoire notamment), enseignants et amateurs désireux de s’essayer aux arts de la marionnette.
Sylvie Baillon

La compagnie Ches Panses Vertes a organisé de nombreux stages courts d’initiation ou de perfectionnement aux Arts de la Marionnette pour un public de professionnels, pré-professionnels ou amateurs.

Dans sa démarche d’accompagnement des professionnels et pré-professionnels, le Tas de Sable – Ches Panses Vertes reprend le principe et propose dans ses murs un Parcours Marionnettique, conçu comme un véritable cycle de formation et de sensibilisation aux Arts de la marionnette.

Les stages du parcours permettent de découvrir l’univers de marionnettistes d’aujourd’hui : Ombline de Benque, Gilbert Meyer, Jean-Pierre Lescot, Denis Bonnetier, Pierre Tual, Christophe Hanon, Eric Deniaud, Luc Laporte, Vincent Vergone, David Girondin Moab, Katerini Antonakaki, Pascale Blaison, Colette Garrigan, Martial Anton, Daniel Calvo Funes, Brice Bertoud, Eric Deniaud, Yvan Corbineau, Yngvild Aspeli… Ils sont l’opportunité d’appréhender les Arts contemporains de la marionnette par l’approche qu’en ont ces marionnettistes et par la thématique ou la technique qu’ils ont choisi en particulier de partager et d’approfondir le temps d’un week-end.

Pour qui ? : Toute personne amatrice ou professionnelle) désireuse de découvrir une pratique artistique particulière et l’univers créatif d’un artiste.
Cette opportunité s’adresse tant aux professionnels du spectacle vivant (comédiens, danseurs, plasticiens…) qu’aux pré-professionnels, aux enseignants et amateurs désireux de s’essayer à ces Arts.

Pré-requis : Aucun pré-requis nécessaire.

Vous êtes en situation de handicap ?
N’hésitez pas à nous faire connaître vos besoins d’aménagements en contactant notre référent handicap pour toute demande d’information.

Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes est un organisme de formation référençable au datadock. Numéro d’activité : 22.80.01220.80.

logo_datadock
TÉLÉCHARGER LA BROCHURE
précédents parours marionnettiques

#2 Florence Kormann | L’ombre cinématographique

Du 15 au 16 mai 2021

Florence Kormann

Marionnettiste de théâtre d’ombre, scénographe et constructrice de décors

Après une formation à l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris en scénographie, Florence Kormann co-fonde en 2009 la compagnie Les Ombres portées, compagnie qui aborde le travail de manière collective dans l’écriture et la construction des projets.

Au sein de la compagnie, elle participe à la création de spectacles de théâtre d’ombres et de musique, Pekee-Nuee-Nuee (2011), Les Somnambules (2015) et Natchav (2019) ; mène également des projets de scénographie et d’installation, Memory (2012) et Panoscope (2013), ainsi que de nombreux ateliers.

L’ombre cinématographique

Le cinéma s’est beaucoup inspiré du théâtre d’ombres, ces deux arts ont en commun de raconter des histoires en images projetées sur un écran. En empruntant à notre tour au cinéma, nous pouvons réinventer notre façon de faire du théâtre d’ombres.

Durant ces deux jours, en groupes, nous allons traverser les différentes étapes du processus de fabrication de saynètes en ombres en utilisant les techniques propres au théâtre d’ombres tout en puisant dans celles du cinéma.

Jour 1 | Petit rappel des principes du théâtre d’ombres, puis travail sur l’histoire et élaboration d’un scénario sous forme d’un storyboard. Chacun réalisera une marionnette ou un décor articulé.

Jour 2 | Jeu et expérimentations en lumière. Travail sur la manipulation des objets et l’expressivité du mouvement de la lumière. Travelling, zoom, cut : la lumière sera comme une caméra permettant de faire voir l’histoire.

Compétences visées

• Dramaturgie : donner du sens à l’objet.
• Comprendre le langage du théâtre d’ombre sa grammaire, son vocabulaire et les diverses technique.
• Exprimer et créer son propre langage avec la lumière et le mouvement
• Acquérir les principes fondamentaux du théâtre d’ombre.
• Maitriser les principes du théâtre d’ombre.
• Concevoir une trame narrative à l’aide d’un storyboard
• Créer un langage à l’aide de la lumière et du mouvement
• Travailler en groupe pour construire collectivement une saynète d’ombres
• Maitriser les principes de construction de décors et de marionnettes articulées

Chaque participant devra apporter :

Crayon papier, gomme, ciseaux, cutter. Préalablement au stage, choisir un mot (objet, personnage, lieu..) et amener de la documentation visuelle sur ce mot.

#3 Katkatha Puppet Arts Trust, New Delhi | Adaptation Indienne du Bunraku

Du 2 au 3 octobre 2021

“Katkatha” est un assemblage de deux mots hindi. “Kat” signifie bois et est dérivé du mot Katputli (marionnettes). “Katha” signifie histoire et ensemble, ils deviennent des marionnettes et des histoires. Le Katkatha se concentre sur la présentation de récits visuels avec des objets et des marionnettes. La question de ce qu’est le théâtre de marionnettes guide notre voyage.

De bouts de tissu, aux figurines en polystyrène, aux sculptures en papier mâché, aux comédies shakespeariennes, aux épopées indiennes, et les histoires dans les zones de conflit, dans les groupes d’entraide dirigés par des femmes, dans les prisons et dans le monde des petits enfants.

Tout cela fait partie de notre travail Katkatha a commencé comme une association de marionnettistes partageant les mêmes idées en 1998. Le groupe a été formé avec le soutien de la Fondation pour la responsabilité de HH Dalaï Lama à New Delhi.

Anurupa Roy

Marionnettiste, metteure en scène et
constructrice de marionnettes.

Anurupa Roy est la fondatrice et l’administratrice du Katkatha Puppet Arts Trust, un théâtre de marionnettes basé à New Delhi en Inde depuis 1998. Elle a mis en scène une vingtaine de spectacles pour Katkatha et d’autres compagnies de théâtre.

Elle est diplômée du Dramatiska Institutet for Film, TV, Drama and Radio de l’Université de Stockholm en Suède spécialisé dans le théâtre de marionnettes. Elle a également reçu une formation à la marionnette à gaine traditionnelle en 2002 sous la direction de Bruno Leone à La Scoula Della Guaratelle à Naples en Italie. Son parcours professionnel l’a amenée à participer à des résidences de recherche en 2011 au Deutches Forum DFP à Bochum en Allemagne, à l’Institut International de la Marionnette de Charleville-Mézières ou encore à la Rote Fabrik de Zurich.

Son travail lui avait alors permis d’être invitée par le département World Arts and Cultures de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA). Lauréate du Prix Ustad Bismilla Khan Yuva Puraskar 2007 récompensant une contribution remarquable pour le théâtre de marionnettes par le Ministère de la Culture indien, elle a également été récompensée en 2016 du Prix Aditya Birla Kala Kiran Puraskar pour le théâtre.

Mohammad Shameem

Marionnettiste, constructeur
& comédien

Formé par le célèbre sculpteur indien Radhakrishnan et le marionnettiste Dadi Pudumjee, Shameem travaille le polystyrène, l’argile, le papier mâché, et la mousse. Il a monté sa propre compagnie Kuch Kuch Puppet Theatre en 2012 qui créée des spectacles jeune public. En 2015, Shameem a reçu le Prix Bismimilla Khan Yuva Puraskar, le prix national pour la marionnette en Inde.

Avinash Kumar

Danseur Mayurbhanj Chauu

Il a travaillé pendant plusieurs années avec le chorégraphe contemporain indien Astad Deboo. Son parcours l’a amené à chorégraphier plusieurs pièces du Katkatha Puppet Arts Trust depuis 2008 et à jouer dans plusieurs de ses spectacles. Il a reçu le Prix du meilleur chorégraphe aux Mahindra Excellence in Theatre Awards en 2017.

Bunraku

Objectifs

Initiation aux techniques du théâtre de marionnettes au travers de la conscience corporelle, du mouvement, du rythme et de la dynamique de groupe. Le stage aborde le théâtre de marionnettes comme une science précise basée sur les principes de la kinesthésie et les principes du mouvement de l’anatomie humaine.

La structure principale est basée sur la technique du Katkatha Puppet Arts Trust de manipulation à la fois réaliste et stylisée de la marionnette, du matériau et de l’objet à travers une étude intense du mouvement largement basée sur la danse Chhau – une forme de danse martiale originaire d’Orissa dans l’est de l’Inde – et des exercices provenant à la fois de l’art martial Kalaripayattu originaire du Kerala et des influences de mime corporel. Ici, la grammaire du mouvement bunraku a été adaptée à une grammaire du mouvement indienne.

Jour 1 / Matin

9h30 | 30 min
Accueil, présentation et rappel des compétences visée et du programme de formation. Constitution des groupes.

10:00 | 2hCompétences :
Comprendre le langage inhérent à la technique abordée sur le stage, sa grammaire, son vocabulaire. Travail sur lien entre l’anatomie, le mouvement et la matière. Introduction aux briques du théâtre de marionnettes | Le corps dans le mime, le mouvement et la vitesse.
> Exemples de manipulation avec les marionnettes de la compagnie et vidéos.
> Échauffement sur les principes de la kinesthésie et des arts martiaux indiens.
> Décomposer le mouvement par la danse et les arts martiaux.

12:00 | 1hCompétences :
Être capable de réaliser/construire … (Storyboard, trame narrative, construction spécifique etc.)
Début fabrication des marionnettes de papier avec toutes les articulations du corps humain.

Jour 1 / Après-midi

14:00 | 1hCompétences :
Être capable de réaliser/construire … (Storyboard, trame narrative, construction spécifique etc.)
> Finalisation de la fabrication des marionnettes de papier.

15:30 | 3hCompétences :
S’initier aux principes fondamentaux inhérents à la technique abordée sur le stage. Développer et affiner la gestuelle inhérente à la technique abordée sur le stage
> Manipulation : Regard et respiration / Gravité et poids (ex: marionnette soulevant une valise et tombant, marionnette s’envolant avec un ballon) / Rytmes et durées.
> Maîtrise des principes du mime Decroux et de leur application à la marionnette.
> Exercices kinesthésiques avec architecture , espace et motif au sol.

Fin de journée : Premiers retours d’évaluation des formateurs aux stagiaires

Jour 2 / Matin

10:00 | 2hCompétences :
Développer son propre langage inhérent à la technique abordée sur le stage. Se situer et s’investir dans un groupe de travail et participer à la réussite collective
> Échauffement sur les principes de la kinesthésie et des arts martiaux indiens.
> Travail sur les compositions en groupes avec l’aide des formateurs
> Comprendre et utiliser la mécanique de la manipulation Bunraku : Mouvements simples : marcher, s’asseoir, sauter / Mouvement complexe – ramper, monter et descendre des escaliers / Émotion simple – rires et pleurs, colère et choc
> Utilisation des marionnettes construites et des marionnettes d’atelier dans un récit et dans une situation.

12:00 | 1hCompétences :
Savoir écouter et prendre en compte les retours
> Premières présentations des compositions avec retours des formateurs.

13:00 Pause déjeuner

Jour 2 / Après-midi

14:00 | 2hCompétences :
Savoir donner du sens à… S’approprier les codes inhérents à la technique abordée sur le stage. Interactions et réactions / Jeu et relation marionnette-acteur.
> Être capable d’appliquer des techniques Bunraku dans les improvisations / Utiliser rythme et vitesse comme vecteur de sens.

16:00 | 1hPrésentation et évaluation finales

Chaque participant devra apporter | Une tenue souple ou n’entravant pas les mouvements.

Conditions

• Les contrats de formation seront envoyés au plus tard le 1er mars 2021

• Le stagiaire dispose de 5 jours ouvrés pour nous retourner le contrat dûment rempli (par mail ou courrier). Passé ce délai la/les place.s attribuée.s au stagiaire ne lui est/sont plus garantie.s et ce dernier passera sur liste d’attente.

• Le stagiaire bénéficie de 14 jours à compter de la signature pour se rétracter (courrier adressé au Tas de Sable – Ches Panses Vertes et envoyé par mail) ainsi que pour nous faire parvenir le paiement.

• Sauf cas de force majeure, aucun désistement ne donnera lieu à un remboursement après le délai de 14 jours.

• Les frais d’adhésion à l’association du TDSCPV (10€) ne sont pas remboursables.

MODALITES D’INSCRIPTION

Les demandes d’inscription sont enregistrées jusqu’au 27 février 2021 par ordre chronologique et considérant prioritaires les participants s’inscrivant pour l’ensemble des trois stages.

Les demandes sont à adresser par simple mail à l’adresse suivante : geoffrey.cartry@letasdesable-cpv.org. Merci de préciser :

• Coordonnées complètes
• Un bref descriptif de votre parcours
• Vos motivations, attentes
• Le cas échéant vos projets professionnels liés à cette formation

Moyens mobilisés

Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes mets à disposition des stagiaires un lieu entièrement équipé techniquement afin de travailler en condition professionnelles : plateau équipé lumière et son, atelier équipé pour la construction de marionnettes et de décors, matériaux, outillage et consommables spécifiques à la pratique visée lors du stage.

Méthodes d’évaluation des acquis

Présentations de petites formes créées lors du stage en application des techniques abordées.

Retours des formateurs sur les présentations. Auto-évaluation lors du travail en groupe.

Inscription / Informations

Geoffrey Cartry | 03.22.92.19.32
geoffrey.cartry@letasdesable-cpv.org

Lieu de formation

Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes
1 bis rue d’Allonville
80136 RIVERY

Nombre de places

Stage #1 et #2 : 12 participants maximum
Stage #3 jusqu’à 25 personnes

Public : Tout public
Accessibilité PMR : Oui

Horaires (13h / Stage)

Samedi 10h-13h / 14h-18h
Dimanche 10h-13h/ 14h-17h

Tarifs en auto-financement

3 stages : 190 €
2 stages : 140€
1 stage : 75€
+ Adhésion obligatoire à l’Association du TDS-CPV : 10 € (Non remboursable)

Possibilité de paiement par virement unique ou en trois fois par chèque.
(Chaque chèque sera tiré après réalisation du stage concerné.)

Financement

(Afdas, Pôle emploi…)
Merci de nous contacter pour l’établissement d’un devis personnalisé et envoi du programme détaillé nécessaire au montage du dossier.

Les demandes sont à remplir au plus tard un mois avant le début de l’action de formation.

Des spectacles en lien avec les stages sont en cours de programmation afin de donner l’opportunité aux stagiaires de découvrir le travail des artistes intervenants sur scène sans coût additionnel. Les dates et lieux seront communiqués ultérieurement.

Le Parcours Mario depuis 2017, c’est :

67 stagiaires
9 stages

Environ 30% des stagiaires ne possédaient pas d’expérience significative dans le domaine de la marionnette
Taux de satisfaction : 96%
Taux de réussite : 100%
Abandons en cours de formation : 0
Taux de remplissage moyen : 83% (en baisse due à la crise sanitaire)