LATERNA

Spectacle déambulatoire pour l’espace public
Marionnettes et arts associés
Tout public | à partir de 7 ans

7 avril 2022
Présentation de travail en cours (à confirmer)
au Tas de Sable – Ches Panses Vertes

Générique

Mise en scène l Yiorgos Karakantzas

Interprètes l Guillaume Grisel, Yiorgos Karakantzas, Clément Montagnier, Frédéric Séchet, Pascal Vochelet

Constructeur l Laterna Panos Ioannidis

Scénographes l Eric Deniaud, Stathis Markopoulos

Musicien l Christos Karypidis

Vidéaste l Nicolas Burlaud

Photographe l Tamara Kyriakidou

Le spectacle déambulatoire LATERNA est composé de plusieurs petites formes. Second volet du diptyque consacré par la compagnie à la thématique du déplacement forcé, il est conçu pour l’espace public.
REBETIKO, spectacle de marionnettes et de projections holographiques créé en novembre 2020 en est la première étape. Il est inspiré de l’histoire de l’exil de la famille de Yiorgos Karakantzas, d’Asie mineure vers l’Europe en 1922.
LATERNA oscillera entre passé et présent, entre Histoire et actualité. Il donnera la parole aux personnes qui empruntent encore aujourd’hui ces mêmes chemins pour migrer, de la Méditerranée de l’Est vers l’Ouest. Nous tenterons par la musique et la création d’images de souligner combien la culture unissant ces peuples depuis la nuit des temps ne s’arrête pas aux frontières tracées sur une carte. C’est cette culture commune que nous allons essayer d’appréhender à travers des formes courtes. La Laterna, c’est d’abord un piano mécanique qui fonctionne avec un cylindre où mille petits clous actionnent de petits marteaux. Chacun d’entre eux correspond à une note. C’est un piano portatif inventé par un musicien italien d’Istanbul au milieu du 19ème siècle. Il permet de jouer principalement le répertoire des chansons populaires grecques datant de cette époque.

Durant mon enfance, au nord de la Grèce, j’ai eu la chance d’assister aux déambulations d’une Laterna dans les rues, sur les places des villes. Je garde en souvenir la synergie qu’elle suscitait. Une population hétéroclite unie devant les sonorités de l’instrument, ces sons qui eux-mêmes constituaient un mélange de différentes cultures. Mais ce n’est pas de folklore dont je souhaite parler, ni d’une nostalgie du passé, mais des traces des migrations que cet instrument incarne, et qui fait le lien entre le passé et le présent.
YIORGOS KARAKANTZAS

Production

Production l Anima Théâtre
Co-productions l Théâtre Le Sémaphore – Scène conventionnée, Port-de-Bouc | Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes, centre national de la marionnette (en préparation), Amiens | Institut Français-Ville de Marseille Soutien 3 Bis f, Centre d’arts contemporains d’intérêt national, Aix-en-Provence

Cie Anima Théâtre

Implantée à Marseille, la compagnie trace son chemin à travers les arts de la marionnette. Au-delà de la création de spectacles, Anima Théâtre tend à mieux faire connaître l’art de la marionnette par des actions de sensibilisation – ateliers, stages, évènements et rencontres…

Depuis 2013, Anima Théâtre s’est également tournée vers la programmation et organise Le Marché noir des Petites Utopies, biennale consacrée à la petite forme de marionnette et au théâtre d’objet.