Le Parcours Marionnettique

Le temps d’un week-end, les stages sont à l’attention de professionnel.les du spectacle vivant (comédien.nes, danseur.euses, plasticien.nes…) mais également de futur.es professionnel.les, enseignant.es et amateur.rices désireux.ses de s’essayer aux arts de la marionnette.
Sylvie Baillon

Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes organise de nombreux stages courts d’initiation ou de perfectionnement aux Arts de la Marionnette pour tous types de public et propose dans ses murs un Parcours Marionnettique, conçu comme un véritable cycle de formation et de sensibilisation aux Arts de la marionnette.
Les stages du parcours permettent de découvrir l’univers de marionnettistes d’aujourd’hui. Ils sont l’opportunité d’appréhender les Arts contemporains de la marionnette par l’approche qu’en ont ces marionnettistes et par la thématique ou la technique qu’ils/elles ont choisi en particulier de partager et d’approfondir le temps d’un week-end. Ces stages sont ouverts tant aux professionnel.les qu’aux amateur.rices sans pré-requis.

Logo QUALIOPI

La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie d’action suivante: ACTIONS DE FORMATION

TÉLÉCHARGER LA BROCHURE
précédents parcours marionnettiques

#1 Éric Deniaud, Collectif Kahraba (Liban) | Le masque, un voyage intérieur

Du 5 au 6 février 2022

Éric Deniaud, Collectif Kahraba (Liban)

Acteur, metteur en scène et scénographe

Eric Deniaud est diplômé de l’Institut International des Arts de la Marionnette (ESNAM) de Charleville-Mézières.

En 2008, Eric s’installe au Liban et co-fonde le Collectif Kahraba. Les nombreuses collaborations internationales d’Eric incluent : le Théâtre National de Marionnettes du Vietnam à Hanoï, le Centre National d’Art Dramatique à Paris, le Centre National d’Écritures Scéniques à Villeneuve-lès-Avignons, les compagnies françaises de marionnettes Droatic Industry et Commédiamuse, Ectera Teatro en Espagne , Le Théâtre de la Traversée à Québec.

Depuis 2010, il travaille également comme marionnettiste et comédien dans trois pièces d’Alice Laloy, metteur en scène de la compagnie S’appelle Reviens : D’états de femmes, et Y-es tu ?, nominé aux Molières 2011 pour la meilleure performance pour un jeune public. Au Liban, Eric a collaboré avec Alexandre Paulikevitch, Hanane Haj Ali, Randa Mirza et Dar Onboz, entre autres.

Depuis 2011, Eric est co-directeur du festival Nehna wel Amar wel Jiran à Beyrouth, en plus de son travail sur l’ensemble des performances du Collectif Kahraba.

Le masque, un voyage intérieur

L’objet est très présent dans ma vie. Du non-vivant faire advenir le vivant, laisser place sur scène à quelque chose d’autre que soi-même, s’effacer, être au service de…, sont autant de notions très concrètes qui constituent mon rapport à la scène, à l’espace, aux autres, aux histoires, au public bien sûr. (…) Depuis quelque années, je découvre le masque, cousin lointain de la marionnette.
Il se passe quelque chose d’étrange quand je le revêt, un peu comme si mon corps devait obéir à une injonction puissante et irraisonnée.[…] Ce n’est plus de moi qu’il s’agit alors mais d’un archétype : être ressurgit de la nuit des temps pour révéler quelque chose d’inexplicable et irrationnel à notre humanité. Mon corps tout entier devient à la fois sujet et objet d’un secret qui n’est révélé qu’au public. […] En masquant une partie très importante du corps, le visage, nous en révélons toutes les autres : chaque mouvement , chaque inspiration prend alors une densité particulière et le corps devient un objet-sujet poétique infini.
Eric Deniaud

JOUR 1

9h30 | 18h (Accueil dès 9h)

JOUR 2

9h30 | 17h00

Chaque journée commence par un échauffement personnel d’une quinzaine de minutes avant de nous mettre ensemble en travail.
Durant ces deux journées , au travers d’une série d’exercices qui mettront en jeu le corps , les corps et l’espace, en silence ou en musique, nous poserons progressivement les bases d’un langage poétique aux frontières du théâtre et de la danse, ou le masque entrera progressivement en scène.

Nous utiliserons différents types de masques et de matériaux simples tels que tissus et papier pour aborder ce langage. Corps en mouvement, corps poétique, corps masqué et travail de choeur sont les dimensions que nous allons explorer pendant quelques heures ensemble pour accoster au bout du voyage sur les rives d’un théâtre insolite dont je ne peux pas encore dire à quoi il ressemble parce que vous nous le révèlerez pendant ce week-end.

Compétences visées

• Développer une conscience de son propre corps et de ce qui le constitue : squelette, articulation, muscles, organes, souffle etc…
• Approfondir des relations, corps/masque/espace
• Développer du travail de chœur , masqué et non-masqué.
• Développer des principes fondamentaux du théâtre corporel et du jeu masqué,
• Apprendre à être au service d’une forme, visuelle, corporelle, contrôler sans prendre le pouvoir.
• Cultiver une écoute globale dans le travail de chœur
• Acquérir des notions de rythme, musicalité, contrepoint, silence…
• Découvrir les notions de composition et de variations
• Explorer et développer un langage poétique propre, matière première pour une dramaturgie non textuelle.

Programme détaillé bientôt en ligne.

#2 Julien Mellano, Collectif Aïe Aïe Aïe | Le souci du détail

Du 12 au 13 février 2022

Julien Mellano

Metteur en scène et interprète

Julien Mellano, du collectif Aïe, aïe, aïe, conçoit des spectacles qui font la part belle au mélange des genres artistiques et au brouillage des pistes.

Son intérêt pour les jeux de langage, les expériences sonores, l’incarnation de personnages et le soin qu’il accorde à la fabrication des images donnent lieu à des formes théâtrales transversales, marquées par un goût prononcé pour le détail, le détournement, le monstre, la métamorphose, les jeux de simulacre et l’absurde.

Ses créations s’inscrivent au croisement du théâtre et des arts plastiques. Repéré pour ses petites pièces de théâtre d’objets, il est familier des scènes françaises et internationales qui s’intéressent à la marionnette et aux écritures de plateau. C’est avec le solo sur table Mon œil que Julien Mellano commence à écrire et mettre en scène dès 2002. Suivront Hippotheatron d’après le film Freaks de Todd Browning, puis une adaptation pour une version seul en scène de Gargantua de Rabelais.

Parallèlement, il co-écrit avec Denis Athimon (Bob Théâtre) Nosferatu, Démiurge, Bartleby.

Il écrit à quatre mains avec Charlotte Blin Beastie Queen, Ma Biche et Mon Lapin. En 2018, il crée Ersatz, invité notamment au Mouffetard à Paris et au Festival TNB dans le cadre du Focus Performing Arts organisé avec L’Institut Français et l’Onda.

Le souci du détail

Dans ces spectacles Julien Mellano accorde une place importante aux détails. À partir d’une scénographie minimaliste et d’une trame dramatique succincte, il s’applique à surprendre les spectateurs en truffant ses mises en scène de petits effets et de fausses pistes pour mieux retomber sur ses pieds. Ce goût pour les petites choses qui font mouche se retrouve également dans sa gestuelle et son rapport au jeu d’acteur tout en retenue. Le temps d’un week-end, Julien Mellano propose de s’intéresser aux vertus du détails dans le cadre du théâtre d’objets et des spectacles mettant en jeu des formes manipulées.

En s’appuyant sur une petite mise en scène, il s’agira de travailler ce souci du détail, du cheveu sur la soupe à la cerise sur le gâteau.

Jour 1 / Matin | L’OBJET

Matinée consacrée à une sensibilisation et/ou un rappel des principes de base du théâtre d’objet et de ses variantes.

9h30 | 30 min
Accueil, présentation et rappel des compétences visées et du programme de formation.

10h | 3h – Compétences
Comprendre le langage inhérent à la technique abordée sur le stage, sa grammaire, son vocabulaire.
> Rappel des règles du jeu. Démonstration.
> Exercices d’observation et de mise en espace
> Le manipulateur au service de l’objet (portraits de famille)

13h Pause déjeuner.

Jour 1 / Après-midi | LE RÉCIT

Après-midi consacrée à la construction d’une courte scène mettant en jeu le ou la manipulateur.rice et des objets à partir d’un morceau de musique imposé.

14h | 3h – Compétences :
Être capable de réaliser/construire … (Storyboard, trame narrative, construction spécifique etc.). S’initier aux principes fondamentaux inhérents à la technique abordée sur le stage.
> Articulation musique/sens/objets
> Choix du registre d’objets (cohérence évocation/esthétique, champ lexical)
> Mise en scène : déterminer le support (table, sol, autre…)

17h | 1h – Compétences
S’initier aux principes fondamentaux inhérents à la technique abordée sur le stage. Développer et affiner la gestuelle inhérente à la technique abordée sur le stage. Se situer et s’investir dans un groupe de travail et participer à la réussite collective. Savoir écouter et prendre en compte les retours.
> Présentation des premières étapes de mise en jeu de chaque forme. Temps d’échanges et de retours entre stagiaires et avec le formateur. Perspectives d’amélioration. Pistes à creuser.

Jour 2 / Matin | LES DÉTAILS

Matinée consacrée à préciser les choix, trier, viser les détails intéressants.

9h30 | 2h – Compétences
S’approprier les codes inhérents à la technique abordée sur le stage. Développer son propre langage inhérent à la technique abordée sur le stage. Se situer et s’investir dans un groupe de travail et participer à la réussite collective.
> Mise en route en groupe : jeux autour des objets, cadavre exquis
> Travail individuel : reprise des scènes de la veille & modifications

11h30 | 1h – Compétences
Savoir écouter et prendre en compte les retours. Deuxième présentation des compositions. Temps d’échanges et de retours entre stagiaires et avec le formateur. Perspectives d’amélioration.

12h30 Pause déjeuner.

Jour 2 / Après-midi | PRÉCISIONS

13h30 | 2h30 – Compétences
Développer et affiner la gestuelle inhérente à la technique abordée sur le stage. S’approprier les codes inhérents à la technique abordée sur le stage. Savoir écouter et prendre en compte les retours
> Préparation du dernier passage
> Préciser les gestes, les regards, etc…

16h00 | 1h
Présentation et évaluation finale. Auto-évaluation des stagiaires suite à la présentation. Temps d’échange final, bilan et derniers retours du formateur.

#3 Yiorgos Karakantzas, Cie Anima Théâtre | Marionnettes et écran

Du 26 au 27 mars 2022

Yiorgos Karakantzas

Metteur en scène

Formé à l’académie de Théâtre de Prague en République Tchèque puis à l’École Nationale de la Marionnette de Charleville Mézières, Yiorgos Karakantzas, Cie Anima Théâtre, crée avec Claire Latarget la Compagnie La Machine à Racines en 2001, puis la Compagnie Anima Théâtre en 2004. Installé à la Friche la Belle de Mai à Marseille, il crée : Le Cabaret des âmes perdues en 2002 ; Yéti, Yéti pas ? en 2006 ; Mr H ? en 2008 ; Zombie en 2009 ; Le rêve de la Joconde en 2011 ; Gojira en 2015 ; Mécanique en 2017 ; Rebetiko en 2020 ; Engrenage en 2021. Il collabore également avec le Théâtre de Cuisine (La Caverne est un cosmos, 2002), le cirque bâtard Cahin-Caha (Moby incarcéré, 2007), la Compagnie Pseudonymo (Le Golem, 2003), France 3 (construction et manipulation pour le documentaire Le roi Théodore, 2012), la Cie Paramana Athènes-Grèce, en tant que collaborateur artistique (La fille qui voulais toucher la lune, 2013) et la Cie Alama d’Arame-Portugal pour la mise en scène du spectacle KONG.

Depuis septembre 2019, il est artiste compagnon à La Garance, scène nationale de Cavaillon pour trois saisons.

Marionnettes et écran

Le corps de la marionnette est un corps utopique, métaphorique et poétique qui par sa position dans l’espace engendre de nouvelles espèces.
Nous pouvons réinventer des objets scéniques avec le rapport de la marionnette dans son espace, la taille et la matière qui servent à la fabrication… tout est un jeu !
Cependant, nous pouvons aussi mettre la marionnette en jeu avec des espaces de projection, ce qui nous donne de multiples possibilités comme des espaces qui s’ouvrent complètement, qui débordent même du cadre de la scène jusqu’aux images «intérieures», nous permettant de créer une dramaturgie visuelle à plusieurs strates.
[…] Le stage consistera donc en une série d’expériences autour de la recherche des enjeux et des jeux entre marionnette et projection / ombre / retroprojection et autres surfaces.

Jour 1 / Matin

9h30 | 30 min
Accueil, présentation et rappel des compétences visées et du programme de formation.

10h | 2hCompétences :
Comprendre le langage inhérent à la technique abordée sur le stage, sa grammaire, son vocabulaire.
> Exemples d’utilisation des écrans dans l’espace théâtral
> La relation de la marionnette/corps artificiel et écran
> Discussions et réflexions autour des écritures possibles entre corps et écran

12h | 1hCompétences :
S’approprier les codes inhérents à la technique abordée sur le stage. Se situer et s’investir dans un groupe de travail et participer à la réussite collective. Être capable de réaliser/ construire … (Storyboard, trame narrative, construction spécifique, etc.)
> Travail /expérimentation des différents type de projections (ombres, rétroprojection etc)
> Travail de recherche et essais sur le plateau et à l’atelier

13h Pause déjeuner.

Jour 1 / Après-midi

14h | 3hCompétences :
Être capable de réaliser/construire … (Storyboard, trame narrative, construction spécifique etc.). S’initier aux principes fondamentaux inhérents à la technique abordée sur le stage. Créer par groupe une dramaturgie sommaire qui met en jeu le corps artificiel et l’écran ( écrire en images )
> Fabrication des petits espaces de jeu avec écran
> Recherches de mise en espace du jeu entre écran et marionnette

17h | 1h – Compétences :
S’initier aux principes fondamentaux inhérents à la technique abordée sur le stage. Développer et affiner la gestuelle inhérente à la technique abordée sur le stage.
> Présentation des premières étapes de mise en jeu de chaque forme. Temps d’échange et de retours entre stagiaires et avec le formateur. Perspectives d’amélioration.

Jour 2 / Matin

10h | 2hCompétences :
Développer son propre langage inhérent à la technique abordée sur le stage. Se situer et s’investir dans un groupe de travail et participer à la réussite collective. Savoir écouter et prendre en compte les retours
> Finition de fabrication sselon les retours du premier jour développer la dramaturgie et le jeu de chaque groupe à l’aide du formateur

12h | 1hCompétences :
Savoir écouter et prendre en compte les retours.
Première présentation des compositions. Temps d’échange et de retours entre stagiaires et avec le formateur. Perspectives d’amélioration.

13h Pause déjeuner

Jour 2 / Après-midi

14h | 2hCompétences :
Savoir donner du sens à… S’approprier les codes inhérents à la technique abordée sur le stage. Savoir écouter et prendre en compte les retours
> Finalisation de petites formes en fonction des recommandations et conseil du formateur.

16h | 1hPrésentation et évaluation finales
Auto-évaluation des stagiaires suite à la présentation. Temps d’échange final, bilan et derniers retours du formateur.

Chaque participant devra apporter :
Des objets et/ou des marionnettes, une lampe de poche avec une seule ampoule (led), des matériaux pouvant être utilisés comme écran ( papier plastique tissus etc…).

MODALITES D’INSCRIPTION

Les candidatures sont enregistrées jusqu’au 14 janvier par ordre chronologique et considérant prioritaires les participant.es s’inscrivant pour la totalité du Parcours.

Les demandes de financement Afdas / Pôle Emploi se font au plus tard 1 mois avant l’entrée en formation.
Merci de nous contacter au plus tard le 3 janvier afin de permettre l’établissement des pièces nécessaires au dossier.

Nous adresser par mail en quelques lignes vos motivations pour suivre ce.s stage.s. ainsi que votre parcours professionnel / de formation.
Les réponses aux candidatures et le contrat de formation seront envoyés au plus tard le 17 janvier 2022
(avant pour les personnes effectuant les 3 stages)

Inscription / Informations
Geoffrey Cartry | 03.22.92.19.32
candidature@letasdesable-cpv.org

Lieu de formation
Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes
1 bis rue d’Allonville
80136 RIVERY

Nombre de places
12 participants maximum

Horaires
Samedi 9h30-18h
Dimanche 9h30-17h

Tarifs en auto-financement
(Possibilité de paiement en plusieurs fois)

Pour la totalité du Parcours : 190 €
2 stages : 140€
1 stage : 75€

+ Adhésion à l’Association du TDS-CPV : 10 €

Financement OPCO :
Pour une prise en charge du financement dans le cadre du droit à la formation (Afdas, Pôle emploi etc.) merci de nous contacter pour l’établissement d’un devis personnalisé et montage du dossier.

Pour qui?
Toute personne amatrice ou professionnelle désireuse de découvrir une pratique artistique particulière et l’univers créatif d’un artiste.

Pré-requis:

Aucun

Vous êtes en situation de handicap ?
N’hésitez pas à nous faire connaître vos besoins d’aménagements en contactant notre référent handicap pour toute demande d’information.

Contrat et attestation de formation
Un contrat de formation professionnelle sera signé entre les stagiaires et le TDS-CPV. A l’issue du Parcours et sous réserve d’assiduité des participant.es, le Tas de Sable – Ches Panses Vertes délivre, en sa qualité d’organisme de formation, une attestation de formation à chaque stagiaire.

Après validation de votre inscription, celle-ci ne sera toutefois considérée comme définitive que lorsque nous aurons reçu le contrat signé et le règlement. Sauf cas de force majeure ou annulation liée à la crise sanitaire, aucun désistement ne donnera lieu à un remboursement.
PASS SANITAIRE EXIGÉ.

Le Parcours Mario depuis 2017, c’est :

67 stagiaires
9 stages

Environ 30% des stagiaires ne possédaient pas d’expérience significative dans le domaine de la marionnette
Taux de satisfaction : 96%
Taux de réussite : 100%
Abandons en cours de formation : 0
Taux de remplissage moyen : 83% (en baisse due à la crise sanitaire)