RENCONTRE PROFESSIONNELLE

Jeudi 9 avril
Au Théâtre Massenet

Programme

13h30 – Accueil café

14h – 16h – Présentations de projets et de création récente, suivi d’un échange

Cerise Péroua, Somnie(s)

Zoé Lizot, Faut profiter (ben oui)

Sayeh Sirvani, L’ivresse des profondeurs

Luc-Vincent Perche, BibliOtron

16h – 18h – « Écrire pour la scène » ou comment jeunes auteur.trice.s et metteur.euse.s en scène travaillent ensemble.

Rencontre animée par Pierre Tual, avec :
• Gwendoline Soublin et Zoé Grossot (autrice et co-metteuse en scène de Coca Life Martin 33cl),
• Zoé Lizot et Valérian Guillaume (metteuse en scène compagnonne du Tas de Sable – Ches Panses Vertes et auteur – metteur en scène, tous deux pour la compagnie Désirades).

Les intervenants

Zoé Grossot

C’est pendant son année d’hypokhâgne qu’elle rencontre les arts de la marionnette grâce à un stage auprès de Bérangère Vantusso.
Rattrapée par son envie de scène, elle intègre en 2013 la formation annuelle du Théâtres aux Mains Nues, puis l’Ecole Nationale des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières l’année suivante. Dans le cadre du son cursus, elle participe l’année suivante à la création de Pasolini aux jeunes mis en scène par Giorgio Barberio Corsetti et Raquel Silva. Elle découvre par ailleurs le clown à travers plusieurs stages donnés par Carole Tallec. En 2017, elle est interprète pour le Cercle de craie caucasien mis en scène par Bérangère Vantusso.
En 2018, elle a été interprète pour le spectacle #Humains de la Glitch compagnie.
Elle est également regard extérieur regard extérieur pour les clowns de la Cie La Tendre. En 2018, en entame la création d’un solo de théâtre de matières L’univers a un goût de framboise. En 2019, elle co-met en scène Coca Life Martin 33cl avec Coline Fouilhé sur un texte de Gwendoline Soublin.
En 2019, elle fonde la compagnie BOOM.

Gwendoline Soublin

Née en 1987 et formée à l’ENSATT de Lyon en Écriture Dramatique, Gwendoline Soublin a joué avant de recevoir l’aide d’Artcena pour son texte, Swany Song, en 2014. Elle écrit des textes théâtraux à destination des adultes, de la jeunesse et des marionnettes, dont certains ont été primés, lus, traduits et joués :Vert Territoire Bleu (sélection Jeunes Textes en Liberté 2017), Pig Boy 1986-2356 (Journées des Auteurs de Lyon 2017, Eurodram 2018, Coup de coeur Comédie-Française 2019, France Culture 2019), Tout ça Tout ça (Artcena 2017, sélection Scénic Youth 2019, Collidram 2020), Coca Life Martin 33cl (sélection Prix ado du théâtre 2019).
En tant qu’autrice elle aime coudre les genres entre eux, inventer des protocoles ludiques, des textes graphiques qui racontent notre monde contemporain et dont les langues plurielles puissent se prêter aussi bien aux cochons qu’aux canettes qu’à l’animal humain.
La plupart de ses textes sont publiés aux éditions Espaces 34 et Koïnè.
Cette saison 2019-20, elle travaille avec le metteur en scène Johanny Bert à l’écriture d’une épopée jeunesse et imaginera la prochaine fable animalière de la compagnie Arnica. Elle est par ailleurs artiste en résidence à l’Espace 600 de Grenoble.

Valerian Guillaume

Valérian Guillaume

Valérian Guillaume est acteur, metteur en scène et auteur. Il écrit des pièces qui ont pour point commun d’appréhender les phénomènes contemporains comme matière poétique.

Depuis 2014, il dirige la compagnie Désirades au sein de laquelle il met en scène ses écrits.
Lauréat en 2018 du programme doctoral SACRe (Sciences, Arts, Création, Recherche) proposé par le Conservatoire national supérieur d’art dramatique et Paris Sciences Lettres , sa recherche-création consiste à explorer et à analyser les potentialités des graphies en train de se faire sur la scène.
En tant qu’interprète, il joue plusieurs spectacles sous la direction de Bernard Sobel, Jean Bellorini, Rachid Ouramdane, de Mathilde Monnier et de François Olislaeger. Récemment il a collaboré à la dramaturgie du spectacle Les Oubliés de Julie Bertin et de Jade Herbulot à la Comédie Française.
Il écrit aussi pour la bande-dessinée (prix Jeunes Talents 2018 du Festival International d’Angoulême avec le dessinateur Thibault Le Page) et pour la musique (paroles de chanson et écriture prochaine d’un livret d’opéra contemporain à La Chartreuse pour TOTEM(S) lors du Festival d’Avignon 2020). Après trois créations Désirades (prix de la meilleure écriture théâtrale dans le cadre du festival Rideau Rouge organisé à Théâtre Ouvert à Paris), Eclipses – et c’était quand même très bon (Encouragements de la Commission nationale d’Aide à la création de textes dramatiques – Artcena CNT.) et La Course crée à la Scène Nationale d’Annecy en 2019; il élabore actuellement son quatrième spectacle, Diaporamoi.

Son premier roman Nul si découvert paraîtra à la rentrée littéraire de Janvier 2020 aux éditions de L’Olivier.

Zoé Lizot

Zoé Lizot

Actrice, metteure en scène et marionnettiste, Zoé Lizot a étudié au Studio Théâtre d’Asnières et aux conservatoires du 14e et 8e arrondissement de Paris (sous la direction de Nathalie Bécu et Marc Ernotte) en parallèle d’une licence Théâtre à la Sorbonne Nouvelle Paris 3.
Elle continue sa formation à l’École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières (notamment sous la direction de Phia Ménard, Ludor Citrik, Johnatan Capdevielle, Claire Heggen). Durant l’été 2017, elle est interprète pour la cie Les Trois Sentiers, sous la direction de Vincent Debost, avec qui elle collabore régulièrement. En juillet/août 2018, elle effectue un stage d’assistanat auprès de Gisèle Vienne à la Biennale de Venise. En juin 2019, elle présente P= ui (puissance = tension x intensité), un projet de fin d’études dont elle signe la mise en scène. Depuis 2014, elle travaille avec la compagnie Désirades, qu’elle a créée avec l’auteur et metteur en scène Valérian Guillaume. En 2019 elle devient compagnonne du Tas de Sable – Ches Panses Vertes.