PAGE EN CONSTRUCTION

Chaque année, la Maison du Théâtre d’Amiens propose au Tas de Sable – Ches Panses Vertes une carte blanche d’un mois pour laquelle Sylvie Baillon réalise la programmation : spectacles, rencontres conviviales entre public et artistes, projections… C’est l’occasion de faire découvrir un univers artistique, celui des écritures contemporaines et des différentes formes marionnettiques.

Edito

Quelques années de résidences à la Maison du Théâtre d’Amiens,
Cette année au mois de mars, pour fêter le printemps.

L’occasion toujours de vous présenter nos activités de compagnie (cette année nous présentons un spectacle jeune public) et et partager nos rencontres, nos questions, nos regards.

J’ai appelé cela : transmettre.
C’est à dire : faire passer à quelqu’un une qualité, un caractère, des connaissances.
Pour permettre le passage de.

Permettre le passage entre deux cultures, juive et arabe, un dialogue ?
En tous cas, c’est le pari de la compagnie Saskia.

Permettre le passage d’un savoir regarder et du savoir faire d’un art – celui de la marionnette – qui s’opère entre artistes confirmés et étudiants à l’ESNAM, et qui peut commencer pour l’option Arts de la Marionnette de Musicaa – Conservatoire National de Région d’Amiens Métropole.

Permettre le passage entre deux arts : celui du cinéma et celui du théâtre par la marionnette.

Permettre le passage d’un geste artistique dans un lieu protégé comme l’Ouvroir.

Et le passage de regards, de discussions autour de pratiques artistiques et culturelles, comme la cuisine.

Pour ne pas se transformer en statues de sel.

Sylvie Baillon