Patricia Gomis pour Petit bout de bois

Dates de résidence au Tas de Sable : du 8 au 20 décembre 2019
Présentation du travail : en cours d’élaboration

Patricia Gomis

Patricia Gomis débute le théâtre en 1994 avec Marcià de Castro et Omar Ndao. Elle participe à la création du spectacle Grand Dakar Usine mis en scène par Omar Ndao et Marcià de Castro et coécrit par Boubacar Boris Diop. En 1995 -1996, elle suit des cours de perfectionnement du jeu de l’acteur avec Marcià de Castro au Centre Culturel Français de Dakar et obtient une bourse de la coopération française en 1997 pour un an d’étude à l’école de Théâtre de Dadka Riaskova à Paris.

De retour à Dakar, elle crée avec Marcià de Castro la compagnie jeune public « Côté Jardin », première compagnie de théâtre clownesque au Sénégal. La compagnie monte des spectacles de petites formes joués dans les cours de récréation, les maisons, les hôpitaux, les centres socio-culturels et les orphelinats. Ces créations ont été jouées au Sénégal, dans 17 pays d’Afrique, en France, en Suisse, et en Belgique.

Patricia Gomis a créé l’association Djarama en 2005.

Générique

Écriture et jeu : Patricia Gomis

Mise en scène : Sylvie Baillon

Direction d’acteur : Jeannine Gretler

Construction de marionnettes : Vera Rozanova et les jeunes du Village Pilote

Scénographie : Cécile Balate

Création musique : Ma Sane

Costume : Mame Fagueye Bâ

Le projet : Petit bout de bois

Durée : en cours d’élaboration
Spectacle tout public à partir de 6 ans

SYNOPSIS

Je m’appelle Souleymane, les autres talibés m’appellent 007 parce que c’est mon septième daara (école coranique). A chaque fois que je m’enfuis d’un daara, mon oncle m’envoie dans un autre daara. Mon père est parti en Espagne avec la barque. Depuis c’est mon oncle qui a pris sa place à la maison, il nous a tous amené mes deux frères et moi au daara. Le sérigne daara (maitre coranique), ne pense qu’à l’argent, nous devons mendier toute la journée pour lui apporter 500f. Si tu n’apportes pas la somme il t’attache un ou deux jours et des fois tu es battu avec un fil électrique bien-bon, jusqu’à ce que ton sang devienne noir.

LE PROJET

Ce projet de création, né d’une urgence de se réinterroger sur une réalité frôlant l’absurde, pose un regard brut et décalé sur les chemins pluriels que traversent les enfants des rues.

Tout en partant dans l’imaginaire des enfants, leurs rêves et leurs cauchemars, cette création met en lumière tout ce qui rend ces enfants profondément touchants et beaux.

Le spectacle Petit Bout de Bois vient questionner cette problématique de l’exclusion, mettant l’accent sur les dysfonctionnements de nos sociétés contemporaines et d’une mondialisation à grande vitesse. Il vient nous interroger sur notre implication dans le respect des droits fondamentaux de l’être et plus particulièrement des enfants, et notre étonnante capacité à laisser faire, à fermer les yeux.

Petit bout de bois invite à ouvrir les yeux, et à les remplir d’émotions !

Cette création va aussi donner la parole à des voix qu’on n’entend pas ou trop peu, mettre en lumière leur puissante vaillance, force de vie et de résilience, et donner vie à leurs rêves et aspirations. Nous plongerons dans l’inventivité, la créativité étonnante de ces enfants qui se débrouillent avec presque rien et réinventent chaque jour un nouveau chemin pour survivre enfant dans un monde de grands…

Production

Production : Compagnie Djarama
Coproduction Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes
Avec le soutien du Tas de Sable – Ches Panses Vertes, de La Nef – Manufacture
d’utopies, de l’Institut français et de la Région Hauts-de-France