Compagnie Avant l‘Averse pour Sans humain à l’intérieur

Dates de résidence au Tas de Sable : du 21 juin au 3 juillet 2021
Présentation du travail : en cours d’élaboration

Compagnie Avant l’Averse

Ancrée dans: le monde qui nous entoure, le réel, le sol
Fondée par: Lou Simon, marionnettiste
Point d’arrivée: on verra bien
Points de départ: l’envie de raconter les nœuds du réel ; la recherche de langages scéniques à partir de la marionnette et de l’objet
Marge de manœuvre: se projeter, partager, réfléchir et sentir ensemble, imaginer, faire des erreurs, tenter, créer.
Monter une compagnie: « avant l’averse », tout le contraire d’ « après moi le déluge ».

Générique

Mise en scène Lou Simon

Dramaturgie Lisiane Durand

Interprétation Raquel Silva et Candice Picaud

Scénographie Cerise Guyon

Conception lumière
Romain le Gall Brachet

Conception sonore
Thomas Demay

Le projet : Sans humain à l’intérieur

Création fin novembre 2021 au Théâtre aux Mains Nues (75)
Théâtre d’objet documentaire
Spectacle tout public à partir de 12 ans
Durée : entre 1h et 1h15

C’est la nuit. En Afghanistan, à cinq heure du matin, dans un paysage rocailleux, un pick up bondé roule le long d’une rivière. Il traverse la rivière, s’arrête, les passagers sortent du pick up, prient et y rentrent, le pick up continue sa route, tombe en panne, s’arrête, reprend à nouveau sa route. Dans le Nevada, à une heure du matin, au même moment, trois hommes les regardent. À travers les images du drone qu’ils pilotent et qui filme le pick up et ses passagers. Durant quelques heures, ils surveillent le pick up, à la recherche d’indices qui leur confirmeraient que ces passagers sont bien ce qu’ils suspectent: des terroristes, donc des cibles potentielles.

Que dit le drone militaire du monde que nous habitons?

« Sans humain à l’intérieur » a été construit à partir de la retranscription d’une discussion entre des opérateurs d’une frappe de drone en Afghanistan. À travers cette confrontation de la scène et du réel, il s’agit de révéler, de questionner ce que le drone militaire nous raconte du monde que nous habitons. Distance, effacement du sujet, fractionnement de la réalité et de son expérience, inégalité de la valeur des vies… autant de questionnements politiques et philosophiques actuels auxquels le drone militaire renvoie, et que les langages tirés de la marionnette semblent propices à mettre en lumière.

dossier de production

Production

Production / Cie Avant l’Averse
Coproduction / Théâtre aux Mains Nues, Institut International de la Marionnette,Théâtre Jean Arp, Espace Périphérique, L’Hectare, territoires vendômois, Centre National de la Marionnette. Le projet est soutenu par / Le Volapuk, Tours – La Fabrique de Théâtre, Frameries (Belgique) – Bouffou Théâtre à la Coque, Henniront – Le Jardin Parallèle, Reims – Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes, Amiens – La Nef-Manufacture d’utopies, Pantin – l’Échalier, Atelier de Fabrique Artistique, St-Agil (41)

Ce projet est lauréat de FORTE, (Région Ile de France), et accompagné par la Couveuse, dispositif de l’Hectare – Territoires vendômois – Centre National de la Marionnette.