Zoé Lizot pour Faut profiter (ben oui)

En compagnonnage : 2019- février 2022
Dates de résidence au Tas de Sable : du 8 au 19 février, du 19 au 24 avril et du 31 mai au 5 juin 2021
Présentation du travail au Tas de Sable : le 18 février 2021
Dates de résidence à l’Institut International de la Marionnette : du 19 au 24 avril & du 31 mai au 5 juin 2021
Dates de résidence au Théâtre Jacques Carat de Cachan : du 1er au 5 mars 2021 (présentation professionnelle le vendredi 5 mars à 15h)

DOSSIER DE PRODUCTION

Zoé Lizot

Actrice, metteure en scène et marionnettiste, Zoé Lizot se forme d’abord en tant que comédienne à Paris au Studio Théâtre d’Asnières, aux conservatoires du 14e et 8e arrondissements et effectue en parallèle une licence Théâtre à la Sorbonne Nouvelle.

Elle continue sa formation à l’École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières qu’elle intègre au sein de la 11eme promotion. Elle y rencontre et travaille notamment sous la direction de Phia Ménard, Ludor Citrik, Johnatan Capdevielle, Claire Heggen. En 2018, elle est assistante de la chorégraphe et metteure en scène Gisèle Vienne à la Biennale de Venise. En 2019, elle présente P= ui (puissance = tension x intensité) un projet de fin d’études dont elle signe la mise en scène, qui sera notamment joué au Festival Mondial des Théâtres de Marionnette à Charleville, au festival Incanti à Turin puis au festival Fidena en Allemagne.
En 2021 elle est collaboratrice artistique de Chloé Dabert sur le spectacle « Le Mur invisible » (création Festival d’Avignon In 2021). Elle est notamment interprète pour la compagnie Entre eux deux rives, la compagnie Désirades, la cie Les Nouveaux Ballets du Nord pas de Calais… En 2020, elle fonde la compagnie 240volts pour porter ses projets et présente faut profiter (ben oui) son premier spectacle au sortir de l’ESNAM.