Compagnie Sans Soucis pour K.

Dates de résidence au Tas de Sable : du 25 au 31 mars 2019
Présentation du travail : en cours d’élaboration

Cie Sans soucis

La Compagnie Sans Soucis questionne les liens possibles entre les pratiques respectives de chacun et les arts du spectacle par la présence de l’objet à la scène. Par cette définition élargie des arts de la marionnette, ils privilégient la poésie et l’ouverture du sens, s’appropriant l’aphorisme d’Heiner Müller : « Adieu à la pièce didactique… ».

Générique

Mise en scène, marionnette : Max Legoubé

Danse : Yumi Fujitani

Musique : Jean-Noël Françoise ou Tom A. Reboul

Manipulation : Alexandre Gauthier

Lumière : Marie Hardy

Construction : Laurent Mandonnet

Avec Yumi Fujitani, Max Legoubé, Alexandre Gauthier, Jean-Noël Françoise ou Tom A. Reboul

Le projet : K.

Création 23 avril 2019 au Sablier – Pole des arts de la marionnette en Normandie
Danse et magie nouvelle. Musique, gestes et marionnettes
Tout public, à partir de 14 ans

Pourquoi K ?.

À l’origine du projet je m’interrogeais sur une adaptation possible de Sur le théâtre de marionnettes d’Heinrich Von Kleist. Écrit en 1810, ce court texte de Kleist, décrit comme « un morceau de philosophie étincelant de raison et de grâce » par Hofmannsthal, est un essai d’anthropologie philosophique qui cherche l’humanité de l’homme sous la forme épurée et ludique d’un pantin quasi-automate, confrontation d’un danseur et d’une marionnette.

Puis-je me suis aperçu qu’à travers la littérature K était un personnage aux multiples facettes. Derrière cette simple lettre se cache de nombreux mystères, de nombreuses vies. K est alors devenu une entité à part entière. K. Qui est K ?

Un être qui très jeune connut les pires tracas.
C’est ce que dit de lui Vassilikos.
Un cas à part ? Peut-être pas.
Un arpenteur, aux abords du château. Sous la plume de Kafka.
Un animal chez Buzatti, affreux à voir, et qui nous dévorerait, s’il le pouvait, en encas.
Un pantin, une marionnette. Un dieu, dans le cas de Kleist.
K est tout ça.
Tout, et personne à la fois.
Peut-être n’existe-t-il même pas.
Peut-être n’est-il, en tous cas, qu’une idée, un concept. Un phénomène.
Il est l’idéal, K. Et le renoncement.
La grâce, et l’épuisement.

Cie Sans souci

Production

Partenaires / Le Sablier – Pôle Régional des Arts de la marionnette en Normandie ( Coproduction, accueil en résidence et diffusion), La Ville de l’Aigle ( Coproduction et accueil en résidence), Le relais culturel régional de Flers – 2angles ( Coproduction et accueil en résidence), Le relais culturel régional du Pays de Falaise – Chorège ( Coproduction et accueil en résidence), Le Tas de sable – Ches Panses Vertes (accueil en résidence), L’Espace culturel de la Hague ( Diffusion ), Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie ( Mise à disposition de plateau), Comédie de Caen – Centre Dramatique de Normandie ( Mise à disposition de plateau )