Compagnie La main d’œuvre pour Le rêve d’une ombre

Dates de résidence au Tas de Sable : du 22 juillet au 15 aôut
Présentation du travail : en cours d’élaboration

Compagnie La main d’oeuvre

La main d’œuvres est une association de recherche et de création défiant les lois de l’équilibre. Centrés sur des obsessions d’espace et de temps, Katérini Antonakaki, diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette et Sébastien Dault, diplômé du Centre National des Arts du Cirque, créent des objets scéniques – spectacles hors normes – où les arts plastiques, l’acrobatie, le théâtre d’objets et la musique se rencontrent dans une sorte de cirque poétique d’objets.

Générique

librement inspiré de L’ombre
de Hans Christian Andersen

Écriture scénique et jeu |
Katerini Antonakaki, Sébastien Dault et Achille Sauloup

Texte |
Achille Sauloup

Images |
Katerini Antonakaki et Olivier Guillemain

Musique |
Ilias Sauloup

Le projet : Le rêve d’une ombre

Création 2019
Spectacle tout public à partir de 15 ans
Durée : environ 1h15

Il est question de corps, d’âme et de reflets.

Une musique dans la tête, l’homme et son ombre se mettent à rêver d’un autre équilibre.
En pleine course l’homme s’arrête. Son ombre se détache de lui pour poursuivre un but qui n’est plus le sien. Cet autre miroir prend la forme de ses contradictions et laisse l’homme observer sa propre chute. Là où l’harmonie poserait les contre poids d’une symbiose sereine de l’homme avec son double, l’ombre s’accroche à ce qui pèse le plus lourd.

Nous sommes à l’instant même où la balance s’effondre.

Et si on reprenait depuis le début ?

C’était une nuit de tempête…

dossier de production

Production

Production / la main d’œuvres
Coproduction / Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes à Charleville et Festival marionNEttes à Neuchâtel en Suisse. Le projet est soutenu par / le FITZ à Stuttgart en Allemagne, le TJP à Strasbourg, Le Mouffetard à Paris, le Safran – Scène conventionnée à Amiens, la Maison de l’Architecture des Hauts-de-France, le Tas de Sable – Pôle des Arts de la Marionnette, le Théâtre Athénor à Saint-Nazaire, le groupe ZUR pour l’accueil au Fresnaies à Angers, les Espaces Culturels de Camon et Glisy.
Ce projet a bénéficié de l’aide du Ministère de la Culture / DRAC Hauts-de-France, au titre de compagnie conventionnée ; de la Région Hauts-de-France, l’Institut Français, le Conseil départemental de la Somme et Amiens Métropole.