L’ACTION DU TAS DE SABLE – CHES PANSES VERTES SUR LES TEMPS SCOLAIRE ET PÉRISCOLAIRE

La volonté de transmettre – un art, des pratiques, des savoirs-faire – est un axe majeur du projet du Tas de Sable – Ches Panses Vertes. Dans la continuité de la démarche de la Cie Ches Panses Vertes, cette vocation est confortée par les missions conférées au titre de pôle artistique régional – médiation, sensibilisation et formation – et de lieu compagnonnage – le compagnonnage étant un signe notoire du volontarisme en la matière.

D’une manière générale, les projets du Tas de Sable – Ches Panses Vertes, centre de ressource pour les Arts de la marionnette, sont guidés par cette volonté de transmettre. Elle motive le travail partenarial en territoires. Elle est au principe des coopérations culturelles développées à l’international (Trans-form, etc.). Elle l’engage dans des chantiers nationaux d’envergure destinés à construire des outils de transmission (Portail des Arts de la marionnette, etc.).

Référent en terme d’éducation artistique pour ce qui concerne les Arts de la marionnette en région Picardie, le pôle contribue à la mise en place d’ateliers ou d’interventions en lien avec le monde scolaire et éducatif. Chaque collaboration avec le monde scolaire est unique. Tous nos partenariats se construisent dans le dialogue en fonction des envies, besoins et demandes de la structure éducative porteuse du projet. Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes propose une rencontre avec l’univers de la marionnette contemporaine dont la forme se dessine et se redessine en fonction des projets, afin de partager avec l’enfant à tout âge une découverte de ces Arts adaptée à chaque singularité.

Les interventions scolaires en 2017-2018

Tout 15
Tout 15 /Accompagnés 0 /Accompagnés 0 /Actualité 0 /Alain Cofino Gomez 0 /Archives 0 /Archives Menu 0 /Archives menu eng 0 /Archives-eng 0 /autres partenariats 0 /avec les collégiens 6 /avec les lycéens 3 /avec les primaires 6 /Ches Panses Vertes 0 /Ches Panses Vertes 0 /Ches Panses Vertes 0 /Ches Panses Vertes 0 /Compagnions 0 /compagnions 0 /Compagnonnage 0 /Compagnonnage 0 /Compagnons 0 /Compagnons 0 /cooperation 0 /Coopérations 0 /Coopérations 0 /Création 0 /Creation 0 /Creation 0 /Creation 0 /Current events 0 /De passage 0 /Devenir Pro 0 /Devenir Pro 0 /Dispositif Culture et Solidarité 0 /EAC DRAC 0 /En création 0 /En création 0 /En création 0 /En résidence 0 /En résidence 0 /En tournée 0 /En tournée 0 /En tournée 0 /Fabrication 0 /Fabrication 0 /Formation professionnelle 0 /In creation 0 /In residence 0 /Initiation 0 /Initiation 0 /Making 0 /Making 0 /Mentoring 0 /Mentoring 0 /Mila Baleva 0 /Mila Baleva 0 /Mila Baleva 0 /Mila Baleva 0 /Network 0 /On tour 0 /On tour 0 /On tour 0 /Option Arts de la marionnette 0 /Parcours marionnettique 0 /Parcours marionnettique 0 /Pass by 0 /Passing down 0 /Passing down 0 /Pierre Tual 0 /Pierre Tual 0 /Pierre Tual 0 /Pierre Tual 0 /Programmation 0 /Programmation 0 /Programming 0 /Réseaux 0 /S'initier 0 /S'initier 0 /Scolaires 0 /Supported 0 /Transmission 0 /Transmission 0 /Transmission hors temps scolaire 0 /Transmission-scolaire 0 /Turn pro 0 /Turn pro 0 /Uncategorized 0 /Uncategorized 0 /Véronique Lespérat-Héquet 0

LE PROJET EXILS

Cette année, quatre établissements scolaires de la Région travaillent sur un même sujet : Exils.

Pour le collège, c’est un PAC80 mené par deux marionnettistes, un voyage au plateau.

Pour les trois lycées, il s’agit des PEPS, des projets encadrés par un marionnettiste et un cinéaste. Aidés par ces deux artistes intervenants, les lycéens créent un court-métrage marionnettique qui sera montré dans le cadre des Rencontre internationales d’Exils du 16 au 18 mai à Amiens.

Cet événement, le deuxième volet du projet Objets : Guerre et Paix, est un temps où des jeunes de France, du Maroc, d’Afrique du Sud, du Brésil, d’Argentine et d’Inde se sont rencontré, et ont donné à voir les uns aux autres les œuvres qu’ils ont créées ces derniers mois avec leurs intervenants respectifs.

LA MALLE PÉDAGOGIQUE – ARTS DE LA MARIONNETTE –

Une ressource pédagogique autour des Arts de la marionnette, à destination des enseignants, des éducateurs, des formateurs et des artistes intervenants

Le Nord de la France est une « terre de marionnettes » : d’Amiens à Tournai c’est une pratique très répandue comme le montre Françoise Lernout.
Depuis le début de la compagnie, Ches Panses Vertes travaille à la transmission des arts de la marionnette, en particulier au sein de l’éducation nationale, intervenant ainsi au Lycée Michelis pour l’option théâtre entre 1992 à 2004, animant régulièrement des stages dans le cadre des plans d’action de formation des enseignants (PAF).
En 2010, Mirita Merckaert Ribeiro, responsable théâtre à la DAAC, rectorat de l’académie d’Amiens et Sylvie Baillon, directrice artistique de Ches Panses vertes bâtissent un projet de plusieurs années sur les arts de la marionnette impliquant des professeurs et leurs élèves.
Tout d’abord il s’agissait d’expérimenter le travail de la marionnette auprès de classes de collège et de lycée : quatre classes se sont donc rencontrées pour échanger leurs parcours en terre marionnettique lors de deux années. Parallèlement à ces temps forts, étaient mises en place des sessions de formation prises en charge par le Rectorat dans le cadre du PAF et menées par Sylvie Baillon et la Cie Ches Panses vertes auprès des professeurs de façon à créer un groupe pilote coordonné par Mirita Merckaert Ribeiro. L’idée de la création de la malle pédagogique sur les arts de la marionnette est venue naturellement quand s’est posée la question des outils pédagogiques :
• Des marionnettes à essayer et à imiter ;
• Des fiches d’exercices ;
• Des comptes rendus d’expériences ;
• Des ressources : des livres et des références de sites

Empruntable à l’Atelier Canopé (Amiens – Laon – Beauvais) depuis le 21 mars 2016