RÉSEAU

Conséquence directe de sa façon de travailler, Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes s’inscrit dans de nombreux réseaux professionnels.

Sylvie Baillon

Pour enrichir son projet, penser ses actions, les réaliser, Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes a pour éthique de chercher, rêver, agir à plusieurs.

Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes s’investit dans la mise en place de cellules de réflexion, laboratoires, chantiers voués à penser et à développer d’autres modes de « faire » : collectifs, solidaires et coopératifs.

Le travail en réseau est un moyen de partager les expériences et d’échanger les bonnes pratiques et savoir-faire. Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes s’investit ainsi dans différents réseaux professionnels, qu’ils soient liés au spectacle vivant et en particulier aux Arts de la marionnette, ou qu’ils soient transversaux et touchent la structure au regard de ses missions, et ce au niveau régional, interrégional, national et international.

Agir en partenariat permet de mener des actions collectives à l’instar du Portail des Arts de la Marionnette, de temps forts compagnonnage comme les « A Venir », ou du montage d’une exposition nationale.

Outre une participation notoire dans le travail de reconnaissance des Arts de la marionnette et du maintien de la solidarité de ce secteur par des actions partenariales fortes, Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes s’investit plus largement pour les politiques culturelles. S’insérer dans différents réseaux (de projet, de réflexion, d’influence), s’investir dans diverses associations, groupes de travail, adhérer à un syndicat… Cela fait partie de son action.

Les différents réseaux