OÙ JE VAIS QUAND JE FERME LES YEUX ?

Création : avril 2015 à la Maison du Théâtre d’Amiens.

Générique

Texte :
Jean Cagnard

Co-mise en scène :
Sylvie Baillon & Éric Goulouzelle

Avec :
Luce Amoros

Construction marionnette :
Éric Goulouzelle assisté de Laura Cros

Scénographie :
Antoine Vasseur

Univers sonore :
Karine Dumont

Costumes :
Sophie Schaal

Régie :
Yvig Cambien

SYNOPSIS

A l’heure où le monde bouge de plus en plus vite, où les humains sont de plus en plus mobiles, la dernière création jeune public de la compagnie Ches Panses Vertes questionne les notions d’habiter et de partir.

Note d’intention

« Qu’est-ce que ça veut dire : « habiter » ? Habiter une maison ? Habiter un pays ? Parce que c’est très important dans une vie d’enfant un « chez soi », un nid, pour être rassuré et se construire. Une habitation composée de tout ce qu’ont apporté les parents, dans un endroit précis : leurs langues, leurs couleurs, leurs cuisines…

Et pourtant, il faudra partir : pour aller à l’école par exemple. Il faut partir pour grandir. Partir, un petit peu, pas loin, pas longtemps. Puis beaucoup, plus loin, plus longtemps. Puis partir pour construire une habitation à soi… Mais quand on n’a pas de maison, ni de pays, comment les parents font avec les enfants, comment ils « habitent » ? Gageons que les comptines sont sûrement alors comme des plumes qui constituent le nid ! Non ? »

Sylvie Baillon

Où je vais quand je ferme les yeux ?
Je ne sais pas je ferme les yeux
Où je vais quand je ferme les yeux ?
Comment le savoir ? Je ferme les yeux

Extraits du texte

Elle est belle et simple cette maison, on a envie d’être dedans. C’est un mélange de plusieurs architectures. Murs en terre, toit en tuile, elle est peut-être ronde, au moins il y a des courbes, petits détails d’ici et là de par le monde. Elle est d’un pays, mais aussi d’un autre…

Mais voilà que pour une raison aussi mystérieuse que soudaine (un vent, un son, un tremblement inhabituel ?…), le toit s’envole !

Qu’à cela ne tienne. C’est toujours une maison, non ?

Extraits du texte
Production

Production / Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes, Pôle des Arts de la marionnette en région Picardie, Lieu-compagnie marionnette. Coproduction / Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes / le Réso – Picardie // Théâtre Le Passage, scène conventionée Théâtre et objets (Fécamp). Avec le soutien de la Maison du Théâtre d’Amiens. la Communauté de communes du Bocage-Hallue, et le Théâtre Gérard Philippe de Frouard , Scène conventionnée pour les arts de la marionnette et les formes animées.

Coopérative Réso Picardie

La prochaine création jeune public de la cie Ches Panses Vertes Où je vais quand je ferme les yeux ? est l’occasion de mettre en place une coopérative de production avec le Réso-Picardie. Ensemble, le Pôle et les membres du Réso impliqués œuvrent pour produire et diffuser ce spectacle en mutualisant leurs compétences et moyens d’action avec comme objectif la convergence des énergies vers l’émergence d’une œuvre artistique. Chacun à son niveau, selon ses moyens, ses compétences et ses envies, trouve sa place dans le processus de production.

C’est une nouvelle proposition pour s’adapter à notre contexte économique et politique actuel qui fragilise les différents acteurs du monde culturel, artistes comme équipe de lieux à vocation artistique et culturelle et  une plus grande diffusion de la Culture sur l’ensemble du territoire picard.. Cela consiste à :

– Faire le tour des forces en présence : ce que chacun peut proposer en terme de moyen humain, temps de résidence et apport financier ;
– Élaborer une charte d’objectifs communs sur des valeurs communes ;
– Co-élaborer le budget de production et les résidences de création ;
– Réfléchir ensemble aux outils de communication ;
– Construire collectivement la stratégie de diffusion ;
– Travailler ensemble aux actions de sensibilisation, d’action artistique avant et autour du spectacle.
– Suivre le processus de création dans son intégralité.

La coopérative rassemble les partenaires suivants membres du Réso : le Service culturel de Chambly, le Centre culturel Léo Lagrange de Roye, le Centre culturel Léo Lagrange d’Amiens, le Service culturel de la ville de Ham, la Communauté de communes Pays de la Serre, la Maison de la culture et des loisirs de Gauchy, le Centre social et culturel d’Etouvie, le Centre culturel de Tergnier et la Communauté de communes des Deux Vallées.

Réso logoLe Réso-Picardie rassemble les MJC, les petites structures municipales ou associatives et les services culturels de Picardie ayant décidé de mutaliser leur moyens et leurs expériences afin de permettre une plus grande diffusion de la Culture sur l’ensemble du territorie picard. Ce réseau permet chaque année à six spectacles d’être défendus, accueillis et diffusés en son sein.