Scopitone & Cie pour Divina

Scopitone & Cie

Après « Le petit chaperon rouge » et « Kamikaze ?» (marionnettes sur table), Scopitone&Cie, depuis « Ze Patrècathodics » ou encore « Juliette+Roméo=AESD », a rejoint la famille du théâtre d’objets.

Forts d’une expérience acquise au fil des années et de rencontres importantes, avec Agnès Limbos (Gare centrale) ou Serge Boulier (Bouffou théâtre) entre autres, nous souhaitons conjuguer techniques contemporaines avec d’autres types de manipulation plus classiques, en l’occurrence, marionnettes sur table, muppets, fils et théâtre d’ombres.

Nous avons sollicité l’aide de Drolatic Industry, autant pour la fabrication des pantins que pour leurs conseils précieux en manipulation ainsi que les regards extérieurs et avisés d’Alain Moreau (TOF Théâtre) et de Sylvie Baillon (Ches Panses Vertes), au service d’ une mise en scène que nous voulons aussi exigeante que la diva l’ aurait souhaitée.

Générique

Pièce pour un comédien et une comédienne marionnettistes :
Cédric Hingouët + Distribution en cours

Le projet : Divina

Création mars 2018

« Les dieux s’ennuyaient, ils ont rappelé leur voix »
Yves Saint Laurent

Pour sa nouvelle création, Scopitone&Cie souhaite parcourir la vie de Sophia Cécilia Anna Maria Kaloyeropoulou, alias Maria Callas, dite « La » Callas, surnommée « La bible de l’opéra » par Léonard Bernstein et adulée par le public de la Scala de Milan qui lui attribuera le titre de « Divina Diva ».
Le destin tragique d’une icône qui a su toucher les étoiles et rejoindre les compositeurs des opéras qu’elle aura interprétés dans toute sa splendeur, pour prendre normalement sa place au panthéon de l’art lyrique.
Son charisme, son intelligence et sa passion invétérée pour la musique vont lui permettre de gravir, non sans vaciller, les échelons d’un statut que seuls les mythes peuvent atteindre.
Une vie semée d’embûches, depuis sa naissance, où elle sera rejetée par sa mère, en passant par une enfance délicate sauvée par l’éclosion de son talent de cantatrice, jusqu’à sa mort, seule à écouter ses enregistrements dans son appartement parisien, après avoir perdu l’amour de sa vie…

Et sa voix.

Grâce à un habillage musical constitué d’extraits d’Opéra et autres trouvailles sonores, à la marionnette et aux arts numériques, Scopitone&Cie veut revenir sur ces nombreux obstacles qui forgeront le caractère sans concession de la diva et rendre hommage à celle qui a su rendre populaire, un art, habituellement réservé aux élites.

Production

Soutiens / en cours