Jeanne Kieffer pour Avant de tourner la page

En compagnonnage : 2016-2017
Dates de résidence au Tas de Sable : du 6 au 19 mars 2017
Présentation publique de travail : 16 mars à 15h30

Jeanne Kieffer

Diplômée en image et narration à l’école d’Épinal en 2005 puis à l’école de la Marionnette de Charleville-Mézières en 2008. Un crayon à la main, sous forme de dessin ou de scénario, elle dépeint l’humanité qu’elle voit, vit et sent. Son point fort : parler de sujets graves avec légèreté et humour. Petit rat d’atelier, elle garde un malin plaisir à fréquenter la scène. Depuis 2009, elle travaille au sein de la compagnie Casa Volante, au Brésil, en étroite collaboration avec Guilherme PAM : marionnettiste, inventeur et animateur. Ensemble ils ont créé trois spectacles : Opéraçao Romeu + Julieta, O lixo ta pegando et Jacinta. Tous montés de façon autonome et présentés au Brésil.

Le projet : Avant de tourner la page

Durée :
Projet de création pour un spectacle
Acteur, marionnettes, vidéo.

Création : 2017

Résumé

Jeanne est aide-soignante, elle s’occupe de personnes en fin de vie dans le blanc de l’hôpital, dans le froid des protocoles. Monsieur Jean est l’un de ses patients. Il perd la boule et se prend pour un explorateur, errant dans les glaces de l’arctique. Petit à petit, à travers les délires de M. Jean, Jeanne se rend compte que celui-ci c’est construit un univers fantastique qui lui permet de vivre pleinement son chemin vers la mort. Touchée par la poésie et la sagesse qui émane de cette folie, Jeanne décide de jouer le jeu de M. Jean et de l’accompagner jusqu’au terme de son aventure.

De nos jours, la mort est une sorte de tabou : on en parle le moins possible, elle reste cachée, discrète dans les hôpitaux ou dans les maisons de retraites. Paradoxalement, elle devient de plus en plus gênante : on la combat à grand renfort de machines, de médicamentation, de réglementation.
Ce spectacle invite à poser un regard curieux, léger et profond sur cette aventure qu’est la fin de la vie … et pourquoi pas à se sentir plus serein face au deuil.

Jeanne Kieffer

Le compagnonnage au Tas de Sable…

Le projet Avant de Tourner la Page m’accompagne depuis la fin de ma formation à l’ESNAM en 2008. Il a muri et c’est patiné au long des ans. C’est un projet délicat et sensible que je chéri. La barre est haute : je sens le besoin d’être épaulée pour le réaliser. A travers le compagnonnage, s’ouvre à moi la possibilité de travailler dans l’espace théâtre. Un espace plateau qui est indispensable pour la lumière inhérente à la création, au jeu. J’y recherche aussi et surtout l’échange, la rencontre ou retrouvailles de personnes du métier avec lesquelles je pourrais me confronter, me questionner, me nourrir afin de transcrire au plateau le mieux possible les idéaux de ce projet. Enfin, c’est aussi une façon pour moi de pouvoir recréer des liens avec la France et de construire une passerelle franco-brésilienne qui pourrait s’instaurer dans ma vie professionnelle.