Les retours de Don Quichotte

Création : 2006

Générique

Auteurs :

Gilles Aufray, Jean Cagnard, François Chaffin, Nathalie Fillion, Alain Gautré, Raymond Godefroy

Mise en scène :

Sylvie Baillon

Scénographie :

Marie-Claude Quignon

Marionnettes :

Eric Goulouzelle

Costumes :

Sophie Schaal

Musique :

Luc Herbaut

Lumière :

Yvan Lombard

Interprètes :

Audrey Bonnefoy, Eric Goulouzelle, Luc Herbaut, Olivier Sellier

En juin 2003, la compagnie Ches Panses Vertes créait « Un Don Quichotte ». Mis en scène par Sylvie Baillon et Eric Goulouzelle, ce spectacle rassemblait certains récits extraits de l’oeuvre de Cervantès, dans un désir de s’attaquer à une oeuvre du répertoire et de mener le spectacle partout.
L’envie a tout de suite été de se demander qu’en diraient aujourd’hui des auteurs de théâtre vivants. Sylvie Baillon demande alors à six auteurs d’aujourd’hui (Gilles Aufray, François Chaffin, Nathalie Fillion, Jean Cagnard, Alain Gautré, Raymond Godefroy) une libre écriture dont la seule contrainte est la forme courte.

SYNOPSIS

Six langues, six mondes. Six points de vue sur ces figures chargées de quatre siècles d’histoires. Pour tenter de dire la pluralité des voix dans un monde trop souvent monoparlé. Don Quichotte et Sancho comme compagnons, pour réapprendre peut-être à rêver, rire de nos mythologies, nous redonner du futur, pour nous tenir debout…
Une actrice, deux acteurs, un tromboniste, des marionnettes pour jouer avec les représentations…
Un partage en plusieurs soirées pour envisager (au sens propre) cet héritage.

Sylvie Baillon, Mai 2006

Production

Production déléguée / Ches Panses Vertes. Co-production / Ches Panses Vertes, Théâtre de la Marionnette à Paris. En résidence à la Maison du Geste et de l’Image dans le cadre du partenariat avec le Théâtre de la Marionnette à Paris. Co-réalisation / Maison du Théâtre d’Amiens, Institut International de la Marionnette (Charleville-Mézières), Territoire de Sources et Vallées, Marionnettes en Chemins. Avec le soutien du Bouffou Théâtre à la Coque, du Théâtre du Menteur, du Théâtre de Bligny, du FIJAD, Fonds d’Insertion pour Jeunes Artistes Dramatiques (D.R.A.C. et Région Provence-Alpes-Côte d’Azur).
Cette œuvre a bénéficié de l’aide à la production et à la diffusion du Fonds SACD. Avec le soutien de l’ADAMI – L’Adami gère les droits des artistes-interprètes (comédiens, chanteurs, musiciens, chefs d’orchestre, danseurs, …) et consacre une partie des droits perçus à l’aide à la création, à la diffusion et à la formation.