Générique

Marionnette et mise en scène :
Maëlle Le Gall

Avec :
Jeu Glenn Cloarec, Romain Landat, Vitalia Samuilova

Création lumière :
Arthur Gueydan

Création costumes :
Marine Roussel

Accompagnement et soutien :
Sylvie Baillon et Anna Ivanova – Brashinskaya

Maelle Le Gall pour La tête du roi

Dates de résidence au Tas de Sable : du 19 au 27 octobre 2013
Présentation du travail : le 21 octobre 2013

Maelle Le Gall

Accueillie au Tas de Sable en 2012 pour son projet de fin d’étude du département marionnette de l’Ecole d’Art de Turku (Finlande), présenté en août 2012 au Festival FanatiK Figuras (Finlande) dans une forme courte, Maëlle Le Gall décide de retravailler La Tête du Roi en une forme longue. Elle continue d’approfondir la question du pouvoir et de sa quête.

La soif maladive de pouvoir enivre l’homme qui se transforme en bête, prêt à tout pour garder sa place. Le théâtre est le lieu pour explorer cette situation tragique.
Maëlle Le Gall

Installée à Toulouse, elle créée et joue avec la Cie Les philosophes barbares un spectacle d’entre sorts en caravane Volatiles et féculents, qui travail la marionnette, le théâtre d’objet et le rapport à l’intime avec le spectateur dans une petite salle de spectacle mobile. De plus, elle travail également en collaboration avec Romain Landat (marionnettiste du collectif projet D) et Marine Roussel (costumière chez Royal de Luxe) pour la création d’un spectacle/installation autour des cabinets de curiosité mêlant installations plastiques, marionnettes et musique.

Le projet : La tête du roi

Création : en cours
Spectacle pour adultes
D’après les Métamorphoses d’Ovide

La tête du roi se situe à la fin du récit d’Ovide. Celui-ci conte la revanche des Dieux qui condamnent le roi Erysichton à une faim insatiable pour avoir abattu un arbre sacré et dévasté une partie de son pays. Trois serviteurs vivent sous le joug implacable du roi et subissent sa faim délirante de pouvoir. Après avoir semé la terreur, le Roi meurt subitement laissant un espace vide béant dans la vie des domestiques.

Que se passe-t-il lorsque ce roi abusif meurt? Qui lui succède? L’homme qui s’assoit sur le trône est-il condamné à subir le même sort que son prédécesseur? Est-ce inévitable?
Maëlle Le Gall

Dans un décor épuré, enfermé dans un carré blanc tracé au sol, trois comédiens et une marionnette vont se frotter aux jeux du pouvoir.

Production

Avec le soutien du Tas de sable – Ches Panses Vertes, Pôle des Arts de la marionnette en Région Picardie missionné par le Ministère de la Culture et de la Communication au titre du Compagnonnage marionnette / la Communautés de Communes Piémont d’Alaric – Le Chai, Espace Culturel / L’ÉlabOratOire, cOllectif artiStique / CRéAM, Centre Régional des Arts de la Marionnette de Basse-Normandie.