Générique

D’après une idée de :
Stéphane Rouxel et Raoul Pourcelle

Avec :
Stéphane Rouxel, Raoul Pourcelle

Création vidéo :
Raoul Pourcelle

Création musicale :
Stéphane Rouxel

Regard extérieur :
Jean Louis Ouvrard

Les frères Pablof pour La cour des grands

Dates de résidence au Tas de Sable : du 9 au 22 septembre 2013
Présentation du travail : le 15 septembre 2013 à 18h30

Les frères Pablof

Stéphane Rouxel

Après des études de lettres modernes et classiques, différents métiers, trois groupes de rock, et deux spectacles (Aurélia Steiner de Vancouver et l’annonceur public n°1 avec Raoul Pourcelle) Stéphane Rouxel rejoint le Bouffou Théâtre en 2001. Plus familier du théâtre de texte, il découvre l’écriture de l’image. Il assiste Serge Boulier à la mise en scène et joue dans de nombreuses pièces. Raoul Pourcelle ils poursuivent une expérience documentaire et marionnettique sous le nom des Frères Pablof.

Raoul Pourcelle

Depuis l’an 2000, Raoul Pourcelle entretient une relation privilégié avec la compagnie Bouffou Théâtre. Au coté de Serge Boulier et de l’équipe artistique, il apprend son métier de marionnettiste et c’est au sein de cette compagnie qu’il explore son travail d’acteur, d’auteur et de manipulateur. Plasticien de formation, comédien, auteur et marionnettiste, il a également suivi des formations avec Christian Carrignon, Agnès Limbos, Michel Laubu et Sylvie Baillon.

Les Frères Pablof

Avec Stéphane Rouxel, sous le nom des Frères Pablof, ils interrogent la réalité de façon décalé, en créant des documentaires en théâtre de marionnettes ou en théâtre d’objets. Après avoir posé des espaces d’intimité publique pour faire parler des quidams, en 2003-2004 ils créent Extraits de naissances et en 2008 ils créent Si j’étais une fille ? un documentaire sur l’identité masculine. Expériences qui préside aujourd’hui à une nouvelle aventure : la cour des grands produit par la compagnie 16 rue de Plaisance qu’ils rejoignent en 2012.

Le projet : La cours des grands

Création : 8 février 2014 au Théâtre, scène conventionnée de Laval
Tout public à partir de 4 ans

Chausser un point de vue, des lunettes de myopes ou de presbytes, des lunettes en relief, une lunette panoramique et regarder ses pieds.C’est déjà une démarche documentaire, c’est soumettre «la réalité » à « la subjectivité ».

Pour le projet La cour des grands, les Frères Pablof envisagent la cour de récréation comme un espace d’expérimentations, de liberté, qui se traduit par la multitude des possibles inventés  » on dirait que…. On aurait dit que….. ». Le projet donne la parole aux enfants d’aujourd’hui. En immersion dans une école élémentaire d’Auray, ils ont installé leur atelier pour saisir ce qui frotte, ce qui joue, ce qui pique et ce qui embrasse. Ils souhaitent apprehender les préoccupations des enfants et capter la culture enfantine qui vit dans les cours d’aujourd’hui.

Le projet amène du documentaire au théâtre. Les Frères Pablof souhaitent retranscrire au théâtre une démarche documentaire en s’appuyant sur des objets, des sons, des témoignages qui semblent plus réels parce parce qu’ils appartiennent à une réalité quotidienne, hors du théâtre. Il s’agit donc de produire des effets de réel, fabriquer en quelque sorte un vrai faux documentaire !

Outre à la marionnette qui donnera corps aux enfants, les Frères Pablof utilisent le papier, la pâte à modeler et la vidéo pour poser la question de «Qu’est-ce que c’est que grandir ?»

Peut-être que les jeux des petits racontent un peu la cour des grands.

Production

Production / 16 rue de Plaisance – les Frères Pablof. Coproduction / Le Centre culturel Athéna d’Auray / La maison des Arts et la ville de Saint-Herblain. Avec le soutien du Tas de sable – Ches Panses Vertes, Pôle des Arts de la marionnette en Région Picardie missionné par le Ministère de la Culture et de la Communication au titre du Compagnonnage marionnette / Le TJP centre dramatique nationale de Strasbourg / Le Bouffou Théâtre à la coque à Hennebont / La Quincaillerie Compagnie Papier théâtre au Vieux Marché / Le CREAM de Basse Normandie à Dives-sur-Mer / la DRAC Bretagne pour le dispositif projet artistique et culturel à l’Ecole / l’inspection académique du Morbihan et l’Ecole Joseph Rollo d’Auray / la Région Bretagne.