Cristina Iosif pour MADE IN

Dates de résidence au Tas de Sable : du 20 février au 2 mars, du 5 au 9 mars, du 19 au 30 mars, du 23 au 29 avril, du 7 au 13 mai, du 4 au 16 juin et du 23 au 25 juin 2012 et du 1er au 18 octobre 2013
Présentation du travail : lundi 25 juin 2012 à 18h30

Après avoir obtenu une Maîtrise d’Arts du spectacle – section marionnette – à l’Université de Théâtre et Cinéma de Bucarest, Cristina Iosif se rend en France en 2008 pour intégrer la 8ème promotion de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette dont elle ressort diplômée en 2011. Dans le cadre de ses études à l’ESNAM, elle créé en 2010 un solo sur le trafic des êtres humains et la prostitution forcée des femmes de l’Est : ilétaitunefois. En 2011, elle met en scène son projet de diplôme, Imago, spectacle prenant comme métaphore de la mort le processus d’évolution des insectes. A la fin de ses études, elle accepte la proposition que lui fait Sylvie Baillon de devenir compagnonne du Tas de Sable – Ches Panses Vertes.

Avant d’être employée sur le premier semestre 2012, elle est dans un premier temps, dès septembre 2011, en stage et peut ainsi commencer à prendre part aux activités de la structure en même temps que débuter ses études à l’Université Picardie Jules Verne.

Pour la partie formation de son compagnonnage, elle a en effet privilégié la recherche théorique en s’inscrivant à la Faculté d’Arts de l’Université Picardie Jules Verne pour y faire un master I «Théorie et pratiques artistiques ». Elle y suit des enseignements en Arts et Sciences humaines, Esthétique et théorie des Arts performatifs, Histoire des Arts et Muséologie, méthodologie et recherche, anglais…et commence un travail de recherche sur la compréhension des «nouvelles formes du théâtre de marionnettes à la lumière des mutations sociales et intellectuelles» (pré-mémoire). En juin 2012, elle obtient son diplôme de master I.

Dans l’activité du Tas de Sable – Ches Panses Vertes, plusieurs missions professionnelles lui sont confiées :
• assister Sylvie Baillon dans la mise en scène de la prochaine création Savez-vous que je peux sourire et tuer en même temps ?
• participer au temps fort de la saison : Marionnettes en Chemins
• diriger des ateliers dans le collège Montaigne de Saint-Quentin et avec un groupe en difficulté à Abbeville dans le cadre de l’édition 2012 de leituria furiosa.

Être compagnonne du Tas de Sable – Ches Panses Vertes lui permet enfin, outre se former et se familiariser avec le travail d’une structure culturelle, d’être accompagnée dans ses projets professionnels. Pour son premier projet de création professionnelle et pour ses projets de développement des Arts de la marionnette dans son pays, en Roumanie.
L’équipe de la compagnie s’est rendue disponible pour la guider et répondre à ses questionnements, tant artistiques qu’administratifs, de production, diffusion, communication… et Cristina Iosif a disposé de temps de résidence pour développer un projet de création : MADE IN, spectacle qui sera crée en 2013 à la Maison du Théâtre d’Amiens.

MADE IN reçoit également le soutien de l’Institut International de la Marionnette (Charleville-Mézières) et de l’Institut Culturel Roumain.

Le projet : MADE IN

Tout public dès 14 ans
Création : Jeudi 5 et Vendredi 6 décembre 2013 à 19h30 à la Maison du Théâtre d’Amiens

Cristina Iosif ébauche un langage théâtral basé sur la technique de Manipulation À Distance et interroge la notion d’étranger. Qu’est-ce qu’être étranger dans un autre pays ? Dans son propre pays ? Variation sur l’errance, l’étrangeté, le hasard et la surprise.

J’ai traversé les territoires. Sans regarder de carte.
J’ai tourné à gauche ou à droite en suivant le sens du vent et j’ai suivi les passants qui m’ont fait signe.
Je suis passée comme une douche froide, comme un orage d’été, comme un disque égratigné, comme une chienne en rut, comme un voleur qui s’est trompé de banque.
MAD est un projet qui a comme thèmes l’oubli, l’errance et le hasard. Nous voulons surprendre la pensée envolée du voyageur, du SDF, de l’étranger, de ceux qui ont dit et auxquels on aura dit au revoir ; de tous ceux qui ont effleuré l’exil de soi.

Cristina Iosif

Production

Production déléguée / Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes, Pôle des Arts de la marionnette en région Picardie, lieu compagnie marionnette – Centre de Développement des Arts de la Marionnette (CDAM). Soutiens / Institut International de la Marionnette, Institut Culturel Roumain, Maison d’Europe et d’Orient

Générique

Conception, mise en scène :
Cristina Iosif

Manipulation et construction :
Romain Landat

Dramaturgie :
Alexandra Badea

Lumière :
Lola Ghidinelli

Accompagnement artistique :
Sylvie Baillon et Éric Goulouzelle

Ont également contribué :
Christophe Loiseau, Samuel Beck, Pascales Blaison