Cristina Iosif et Aïtor Sanz Juanes de la cie Reflets Complices pour Harmonie

Dates de résidence au Tas de Sable : du 22 au 31 août 2016

Présentation du travail : en cours d’élaboration

Cristina Iosif

Après avoir obtenu une Maîtrise d’Arts du spectacle – section marionnette – à l’Université de Théâtre et Cinéma de Bucarest, Cristina Iosif se rend en France en 2008 pour intégrer la 8ème promotion de l’École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette dont elle ressort diplômée en 2011. Dans le cadre de ses études à l’ESNAM, elle créé en 2010 un solo sur le trafic des êtres humains et la prostitution forcée des femmes de l’Est : il était une fois. En 2011, elle met en scène son projet de diplôme, Imago, spectacle prenant comme métaphore de la mort le processus d’évolution des insectes. Dans le cadre d’un compagnonnage avec Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes, elle réalise sa première création Made in. En 2014, avec Aitor Sanz Juanes, ils mettent les bases de la Compagnie Reflets complices dont Harmonie est la première création.

Aïtor Sanz Juanes

Détenteur d’un diplôme de professeur des écoles à l’Université de Madrid (spécialisé éducation physique), et après 3 ans d’interprétation théâtrale à l’École HDM El Submarino de Madrid, Aitor Sanz Juanes intègre l’ESNAM en France afin d’obtenir un DMA Arts de la Marionnette. Il en sort diplômé en 2011. En 2012, il fait un compagnonnage avec la compagnie Pupella-Noguès / Odradek pour la création de Suspiro. En 2013, il fonde la compagnie Aïtor Sanz Juanes.

Le projet : Harmonie

Création : 2017

Comme un sauvage, un nouveau-né, un novice, nous voulons regarder sous la peau de l’objet pour faire une introspection mécanique, matérielle, organique et décalée de celui qui nous construit et qu’on ne cesse pas de construire. L’objet fantôme, l’objet familier, l’objet fantastique, seront les déclinaisons qu’on veut parcourir créant un espace où l’inquiétante étrangeté peut venir s’installer, où l’objet est maître, dans un air de mystère, d’amour et de solitude, d’infini et de fascination. Cie Reflets Complices